phone 02 28 17 12 14

La présentation du camping

L'historique

En 1961, le camping est créé officiellement, il est alors géré par le Camping Club de France. Néanmoins, il prééxistait sous forme « libre » depuis après-guerre. Selon les dires, l'ONF passait simplement tous les jours récolter une redevance auprès des campeurs. 

Le terrain sur lequel se situe le Camping La Clère fait partie intégrante de la forêt domaniale du Bois de la Chaize c'est à dire qu'il appartient au domaine de l'état. La gestion du foncier est confiée à l'Office Nationale des Forêts (ONF) qui entre autres fonctions, choisit un gérant en location-gérance. C'est donc un camping totalement privé. Il n'a jamais été municipal comme il est parfois mentionné à tort sur certains sites touristiques. 

Le gérant précédent était en poste depuis 23 ans. 

La situation géographique du camping

Le camping La Clère est situé au nord de l'île, plutôt orienté vers l'est.

Il est à 2 km de la ville de Noirmoutier et à 2 km du village du Vieil en bord de mer.

Il est à 40 m de la plage de La Clère. De cette plage, on aperçoit le continent, avec les villes de Préfailles, Pornic, La Bernerie en Retz, Les Moutiers-en-Retz.

Les équipements

Le camping est modeste en terme d 'équipements. Pas de piscine ni de sauna, un nombre de sanitaires petits mais adaptés à sa capacité d'accueil et conformes aux normes d'accueil. 

Le nécessaire y est, 

  • 3 douches, 2 chaudes et une froide pour rincer les équipements par exemple ou pour les amateurs de fraîcheur après une journée bien chaude
  • Les toilettes
    • 2 toilettes dites « à la turque » qui font adeptes (pour l'hygiène et pour la position accroupie qui facilite l'évacuation des selles) clairement les plus fréquentes dans le monde entier et détracteurs (qui préfèrent être assis), 
    • 2 toilettes avec cuvettes
    • 2 urinoires
  • un espace pour vaisselle et linge avec eau chaude à disposition

Le camping en quelques chiffres

Une existence de plus de 50 ans, 4ème gérance

30 emplacements, 59 ares soit 5900 m2, 120 arbres dont la moitié de chênes verts centenaires. 

En 2016 : 350 séjours, plus de 5000 nuitées/personnes.

Toute petite structure commerciale avec un chiffre d'affaires inférieur à 50 000 €. Seule la gérante y travaille, aucune possibilité d'embauche saisonnière ou non. 

5 mois d'ouverture soit plus de 150 jours d'ouverture sans aucun jour de fermeture donc de repos. 

Actuellement des travaux de réfection sur 5 ans : portails, toitures, chalet d'accueil, bornes électriques, projet paysager, création de 2 toilettes sèches... 

Travaux d'entretien annuel : peinture, entretien des sanitaires, ramassage des branches et feuilles...

Témoignages

"Si vous aimez la nature, la tranquillité, la simplicité, c'est ici qu'il faut venir. Le camping est au cœur d'arbres majestueux. Les emplacements sont grands. La mer est à deux pas. Les enfants peuvent jouer en toute sécurité. Les sanitaires sont simples mais correspondent bien au cadre du camping. Ils sont nettoyés tous les jours. La gérante est disponible, accueillante ... Ainsi que sa fille. C'est un lieu où l'on est bercé par le clapotis des vagues et le souffle du vent dans les arbres..." Flo et Franck

"Great place, basic but with all you need- clean wash facilities with piping hot water, beach 30 seconds walk away, quite and no noisy bars, amusements or blaring music. Friendly hosts who keep the place spic and span, and are very welcoming. Wonderful to see kids being kids, clambering in trees, riding bikes and playing football. Plenty to do a short distance away and easy family cycling." Anna Harvey

"Une petite merveille au milieu du bois de la Chaize, île de Noirmoutier... Bruits du vent et des vagues au rendez-vous Valentine Cocaud-Degrève

Les contraintes (loi littoral, classement du bois de la chaize...)

Le camping est soumis à plusieurs servitudes très contraignantes mais elles préservent de manière forte la nature dans lequel s'inscrit ce site. Sans elles, ce lieu n'aurait pas la haute qualité d'environnement qui fait sa valeur ajoutée. 

Les principales contraintes sont les suivantes : 

  • Classé zone N146-6 défini dans le PLU de Noirmoutier-en-l'île, c'est à dire Zone Naturelle où « toute construction et installation nouvelle est interdite »
  • Bande 100 m de 1986 du rivage dite « loi littoral » n° 86-2 stipule qu' « en dehors des espaces urbanisés, les constructions ou installations sont interdites sur la bande littoral des 100 m à compter de la limite haute du rivage »
  • Espace boisé classé L130-1 code de l'urbanisme Bois de la Chaize de Noirmoutier-en-l'ile
  • ZPPAUP secteur naturel (Zone de Protection Patrimoine Architectural Urbain et Paysager) du ministère de la Culture et de la Communication, direction de patrimoines Février 2012. C'est un dispositif une servitude d'utilité publique de protection de la nature. 
  • Droit de préemption espaces naturels et sensibles (Conseil départemental) issu du code de l'urbanisme « Afin de préserver la qualité des sites, des paysages, des milieux naturels, et des champs naturels d'expansion des crues et d'assurer la sauvegarde des habitats naturels selon les principes posés par l'article L110, le département est compétent pour élaborer et mettre en œuvre une politique de protection, de gestion, d'ouverture au public des espaces naturels sensibles, boisés ou non ». 
  • Régime forestier de l'ONF tel que « Le régime forestier est d'abord un ensemble de garanties permettant de préserver la forêt sur le long terme forestier : il constitue un véritable statut de protection du patrimoine forestier contre les aliénations, les défrichements, les dégradations, les surexploitations et les abus de jouissance. »

Pour extraire l'essence de l'ensemble de ces contraintes, sur ce lieu, ce sont la protection de la forêt et du littoral qui sont priorisées. La fonction touristique du camping ne vient qu'ensuite tant qu'elle ne porte pas préjudice aux 2 priorités principales. On comprendra donc que sur ce site, bordé de toutes parts par des protections légitimes de la nature, il est complexe d'apporter une modification notamment des bâtis du lieu. La surface de bâti au sol ne peut pas être modifiée, les changements d'usage ou de structures sont longs et compliqués. Les architectes des bâtiments de France et l'ONF sont garants du bon respect de toutes ces règles.